Se défendre dans le cadre d’une expertise

Comment se défendre lors d’une expertise ?

Le dossier médical est la base de l’expertise. Un dossier mal classé est un dossier qui ne sera pas pris en considération intégralement. Il manquera des documents et les médecins n’en tiendront pas compte.

Un dossier médical se classe en catégorie d’actes et non par ordre chronologie.

Il faut réunir alors tous les mêmes actes et les ranger dans une pochette du plus ancien au plus récent.

Avec un tel classement en amont, vous mettez toutes les chances de votre coté en votre qualité de victime d’un accident. N’hésitez pas à vous faire aider si l’administratif est votre principal ennemi.

Enfin, mettez par écrit vos préjudices et doléances. Si vous avez tenu un carnet de bord, relisez le et synthétisez les douleurs, les préjudices. Si vous avez un questionnaire corporel (pro-victime impérativement, pas celui de l’assurance), complétez le en amont de vous rendre chez le médecin-conseil de victimes ou le médecin expert.

Visitez en amont, votre médecin-conseil de victimes recommandé par votre avocat dommages corporels qui ne manquera pas de synthétiser dans un jargon efficace vos doléances, le jour de l’expertise médicale lorsqu’il vous accompagnera.

Vous aurez compris, qu’il est essentiel sinon impératif, de ne jamais se rendre seul à une expertise médicale. Il ne faut pas confondre cette expertise médicale avec la consultation en amont (en général quelques jours avant) de votre médecin-conseil.

une expertise médicale… contestable ?

Si une expertise devait ne pas vous convenir, vous aurez en votre qualité de victime accidentée, la possibilité de contester les conclusions médicales.

Plusieurs cas :

° préjudices non détectés volontairement ou involontairement

° préjudices sous-évalués, volontairement ou involontairement

C’est essentiellement le médecin-conseil de victimes qui vous aura assisté qui ne manquera pas d’alerter votre avocat dommages corporels de ces manquement.

Ce dernier pourra alors solliciter une contre expertise dans un cadre amiable, ou rédiger un “DIRE” c’est à dire des observations adressées au médecin-expert.

2019-12-11T12:06:10+00:00